Campus Numérique Francophone de Cotonou

 

Accueil » Actualités » Actualités locales

>>Colloque scientifique international, le Bénin abrite l’événement du 20 au 23 septembre prochain

20 septembre 2010
JPEG - 6.8 ko
Norbert Cossi Awanou, Recteur de l’Uac

Depuis un moment, l’Université d’Abomey-Calavi fait l’admiration de la communauté scientifique internationale. Elle ne cesse de faire des exploits dans le domaine de l’éducation. Pour les Béninois, ce changement est né du dynamisme de son recteur qui ne cesse de travailler pour le rayonnement académique et scientifique international de l’institution dont il a la charge. Aujourd’hui, les étudiants et les chercheurs se réjouissent de leur environnement et déclarent qu’ils sont fiers de travailler dans une université qui attire les sommités de la recherche et du savoir ; ceci grâce aux nombreux accords et conventions signés.

On peut déjà annoncer que du 20 au 23 septembre prochain, l’université d’Abomey-Calavi abritera une rencontre scientifique internationale. Ce colloque connaîtra la participation d’enseignants- chercheurs venus de 8 pays, à savoir l’Allemagne, le Maroc, le Kenya, l’Afrique du sud, le Nigeria, la Belgique, le Togo et notre pays le Bénin. Les débats seront axés sur le thème : « Entre ordre et instabilité, espaces, langues et cultures dans les Afriques en transition ». Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de Big Sas, un partenariat qui existe entre l’Uac et six autres pays africains et européens. C’est une thématique vaste et englobante. A la première lecture, on penserait aux tensions et guerres de tous genres qui secouent l’Afrique. Mais ce n’est pas d’abord cela. Pour le recteur Norbert Awanou, il s’agit ici des phénomènes sociaux qui sont par essence dynamiques. Ils se composent, se décomposent et se recomposent, dira-t-il. A en croire ses déclarations, ce processus permanent explique et justifie les mutations qui font de toute société un groupe en transition. Cela signifie que les hommes et les femmes sont à la quête permanente d’un nouvel ordre, en repoussant les anciennes frontières. Pour Norbert Awanou, chaque nouvel ordre laisse place à une instabilité qui à son tour introduit un autre ordre social. Ce faisant, souligne t-il, il se crée des instabilités. Somme toute, ce thème met en relief les réalités des faits sociaux en perpétuelle recomposition. Le colloque abordera des questions relatives aux sciences humaines et sociales. Il y aura des contributions dans les domaines tels que la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, la géographie, la linguistique, la littérature, le droit. Il faut signaler que notre pays voire l’Uac tirera beaucoup de profits de ce colloque. C’est une rencontre qui servira de tremplin pour l’acquisition de nouveaux grades universitaires. Aussi, faut-il signaler que le Bénin y gagnera beaucoup sur le plan touristique, une opportunité énorme.

17-09-2010, Léandre ADOMOU, http://www.fraternite-info.com