Campus Numérique Francophone de Cotonou

 

Accueil » Actualités » Actualités locales

>>IFADEM se déploie au Bénin

29 juin 2011

Le Ministère des Enseignement Maternel et Primaire du Bénin, L’OIF et l’AUF ont signé, le 24 juin 2011, une convention de financement permettant la mise en œuvre du déploiement d’IFADEM au Bénin.

M. Clément Duhaime - Administrateur de l’OIF - accueillait ce vendredi 24 juin 2011 M. Eric Kouagou N’Da - Ministre des Enseignements Maternel et Primaire du Bénin - et M. Abderrahmane Lellou - Vice-recteur à la politique scientifique de l’AUF.

Objet de la rencontre : la signature d’une convention de financement pour une nouvelle phase de déploiement d’IFADEM, « point de départ important » pour M. Duhaime qui a rappelé que le Bénin avait été, en 2007 le premier pays choisi pour l’expérimentation du dispositif. « Nous sommes des développeurs d’idées, de modèles » a conclu M. Duhaime, en remerciant l’Agence française de développement pour son soutien et sa confiance dans le Bénin et la Francophonie.

M. Abderrahmane Lellou, au nom du Recteur de l’AUF, s’est félicité de « contribuer au développement de l’enseignement de base » en s’appuyant sur « une innovation pédagogique pensée et mise en œuvre en s’appuyant sur les compétences locales ». À ce titre, il remercie « le Bénin pour son engagement dans l’Initiative et plus particulièrement ses cadres, ses formateurs, ses instituteurs, qui ont largement contribué à la réussite de l’expérimentation. » Enfin, il se félicite de la réussite d’un partenariat exemplaire renouvelé : « c’est un nouveau défi pour nous. Le Bénin a été exemplaire pendant l’expérimentation, il va être exemplaire dans la poursuite des activités d’IFADEM. »

M. le Ministre, Eric Kouagou N’Da, a conclu la cérémonie en remerciant ses partenaires et en répétant le souhait de son gouvernement de voir chaque enfant du Bénin accéder à une éducation de qualité : « je suis convaincu que ce que nous lançons ici n’est qu’une phase. Elle réussira et se poursuivra pour l’amélioration de l’éducation au Bénin. »

L’Agence française de Développement, pour cette phase de déploiement, engage des financements à hauteur de 2,5 millions d’euros (sur les 3,6 millions au total). M. Christian Barrier - Directeur de la division éducation - rappelle que l’on doit agir sur la qualité de l’éducation, « pour que les enfants non seulement accèdent à l’école mais surtout réussissent leurs parcours scolaires. » C’est là l’objectif poursuivi par l’AFD qui espère que « cet appui technique spécifique au Bénin bénéficiera aussi à d’autres pays ».

Plan de déploiement

4000 instituteurs et 1750 élèves-instituteurs bénéficieront du parcours de formation pédagogique et de l’Initiation à l’informatique et à Internet. Plus de 260 formateurs (professeurs, conseillers pédagogiques, inspecteurs…) encadreront le dispositif.

Les 5 Écoles Normales d’Instituteurs (ENI) d’Allada, Dogbo, Kandi et Porto-Novo seront, comme celle d’Abomey, dotées d’un Espace numérique IFADEM. 

La formation qui tient compte des langues nationales sera, elle, adaptée aux 6 langues d’alphabétisation du Bénin — le fon, le aja, le baatonum, le dendi, le ditammari et le yoruba — et enrichie de nouvelles spécialités.

Voir aussi

- Ifadem se déploie au Bénin, sur le site de l’OIF

- IFADEM-Bénin : les partenaires signent un protocole pour le déploiement de l’Initiative